Grève de sexe au Togo!

Caricature de Liberte-togo.com

Au Togo depuis le début de semaine, les nuits sont moins animées pour certains! Les femmes du collectif « Sauvons le Togo » ( collectif citoyen qui tend à lutter contre l’inégalité et le non respect des droits de l’homme) ont déclaré une grève du sexe, et ce jusque dimanche! Elles s’opposent au gouvernement de Faure Gnassingbe, président réélu en 2010 lors d’un srutin contesté et ont bien décidé à faire entendre leur mécontentement! Le collectif Sauvons le Togo demande clairement son départ! Le pays s’appauvrit de jour en jour et les premières victimes en sont les femmes! Pour faire parler d’elles et faire valoir leurs opinions, elles ont alors décidé d’entreprendre une grève du sexe, engagée par Isabelle Ameganvi, avocate et membre du bureau exécutif de l’Alliance nationale pour le changement. Résultat: la presse du monde entier en parle et un véritable buzz anime la toile. (Source: Au Togo, une grève du sexe très politique)

La grève du sexe ce n’est pas d’aujourd’hui, c’est même une vieille histoire! Vous connaissez tous ce fameux slogan antiguerre « Faites l’amour, pas la guerre »?! Dans l’Antiquité, le dramaturge grec Aristophane est même allé plus loin en s’adressant aux femmes: « Pour arrêter la guerre, refusez-vous à vos maris ». Pour la petite histoire: « Alors qu’Athènes et Sparte sont en guerre, Lysistrata, belle Athénienne, aussi rusée qu’audacieuse, convainc les femmes de toutes les cités grecques de déclencher et de poursuivre une grève totale du sexe, jusqu’à ce que les hommes reviennent à la raison et cessent le combat. » (Source: Lysistrata)

Mais ce n’est pas directement de celle-ci que les Togolaises se sont inspirées mais de celle lancée par Leymah Gbowee, une des trois lauréates du prix Nobel de la Paix 2011pour son combat pour les droits des femmes, des enfants et la fin des massacres. En 2003, lors de la guerre civile au Liberia elle demande aux femmes de « fermer leurs jambes » tant qu’elles ne seraient pas écoutées et tant que les combattants n’auront pas déposer les armes. Ce fut un succés! (Source: La grève du sexe, facteur de paix)

Le sexe, arme caché des femmes? C’est sans doute une arme de lutte qui semble prendre de plus en plus d’ampleur…

Publicités